Afrique du Sud: 350 millions de dollars d’indemnité aux mineurs atteints de silicose

Afrique du Sud: 350 millions de dollars d’indemnité aux mineurs atteints de silicose

Six grandes compagnies minières en Afrique du Sud vont devoir payer des indemnités à des dizaines de milliers de mineurs touchés par la silicose, une infection des poumons, après un accord historique approuvé vendredi 26 juillet par un tribunal. Le montant total des dommages et intérêts atteint 350 millions de dollars.

La victoire est totale pour les mineurs et leurs familles atteints de la silicose. La bataille judiciaire aura duré huit ans, mais aura accouché d’un accord sans précédent. Des dizaines de milliers de mineurs dont la vie a été bouleversée par la silicose vont enfin recevoir ces indemnisations, dont les compensations iront de 5 000 à 35 000 dollars pour chaque mineur.

Malgré une avancée historique, la grande centrale syndicale COSATU appelle à continuer les efforts et à maintenant identifier tous les mineurs pouvant qualifier pour les dommages et intérêts.

Certaines estimations donnent le nombre de 100 000. D’autres, comme le cabinet d’avocat ayant défendu leurs intérêts, estiment leur nombre à 30 000. Difficile d’y voir clair, car beaucoup de mineurs venaient en fait de l’étranger, notamment du Mozambique, Lesotho ou du Swaziland. D’autant que ces compensations vont prendre en compte toutes les activités minières de 1965 à aujourd’hui, soit 55 ans.

Cet accord, c’est surtout une première dans la nation arc-en-ciel, qui met fin à l’impunité des compagnies minières en Afrique du Sud.

(Visited 16 times, 1 visits today)

You might be interested in

LEAVE YOUR COMMENT

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *