Guinée-Bissau: la famille du président Vieira assassiné veut relancer le dossier

Guinée-Bissau: la famille du président Vieira assassiné veut relancer le dossier

En Guinée-Bissau, l’avocat de la famille de l’ancien président João Bernardo Nino Vieira, assassiné en 2009, demande justice et appelle le gouvernement à réagir. Selon maître Boukounta Diallo, plusieurs témoignages indiquent que c’est le premier ministre de l’époque, Carlos Gomes, qui aurait été le commanditaire. Mais dix ans après les faits, il n’y a eu aucune inculpation dans le dossier et Carlos Gomez a annoncé sa candidature à l’élection présidentielle du 24 novembre prochain.

Je demande aux autorités de s’engager résolument dans la résolution de cette affaire, qui doit nécessairement déboucher sur un jugement des auteurs de cet assassinat et du commanditaire. Depuis le lancement de ce dossier aucune personne n’a été arrêtée ni inculpée. Voilà un dossier où on semble comprendre que le pouvoir en place est gêné par l’implication de hauts responsables de l’armée, ce qui pourrait en tout cas nous amener à conclure que nous sommes, malheureusement, dans un pays où l’armée a son État, mais l’État n’a pas son armée. Nous demandons également à la Cédéao, qui s’est impliquée dans la gestion de la crise en Guinée Bissau, de prendre toutes les mesures idoines, afin de pousser le président de la République et son Premier ministre – enfin – à finaliser ce dossier d’assassinat du président Nino Vieira.

Maître Boukounta Diallo
31-07-2019 – Par Laure Broulard

(Visited 19 times, 1 visits today)

You might be interested in

LEAVE YOUR COMMENT

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *