Inde: la visite choquante de l’ambassadeur allemand chez les ultranationalistes

Inde: la visite choquante de l’ambassadeur allemand chez les ultranationalistes

L’ambassadeur allemand en Inde, Walter Lindner, est la cible de critiques virulentes sur les réseaux sociaux. Il vient en effet de réaliser une visite officielle au siège du RSS, un groupe nationaliste hindou accusé de pourchasser les musulmans et d’adorer les méthodes nazies. Cette visite pour le moins incongrue est fortement critiquée et une pétition pour sa démission a été lancée.

De notre correspondant en Inde,

Rashtriya Swayamsevak Sangh, plus connue sous ses initiales RSS est une gigantesque organisation qui compterait plus de 5 millions de membres, ce qui en ferait la plus grande association du monde. Elle représente la matrice du nationalisme hindou en Inde : elle a été fondée en 1925, pour défendre l’idée que l’Inde appartient aux hindous, et c’est dans ce but qu’elle a fondé sa branche politique, le BJP, le parti nationaliste hindou au pouvoir. Narendra Modi, le Premier ministre, a grandi dans ses rangs.

Le problème est que l’idéologie du RSS est fondamentalement suprémaciste: selon eux, les musulmans, s’ils veulent rester vivre en Inde, doivent se plier aux coutumes et rites religieux hindous. Ses premiers idéologues adulaient Adolf Hitler pour sa répression des juifs et voulaient s’en inspirer pour traiter les musulmans indiens – et lors de sa visite au siège du RSS, la semaine dernière, l’ambassadeur allemand Walter Lindner a justement dû rendre hommage aux statues de ces idéologues suprémacistes. Incongru …

Les lynchages de musulmans se multiplient

Aujourd’hui, plusieurs groupes militants liés au RSS, comme le Bajrang Dal, mènent deslynchages de musulmans car ils les accusent de ne pas respecter leur vache sacrée. La polémique a rapidement grandi sur les réseaux sociaux et avant tout sur le compte Twitter de l’ambassadeur allemand , sur lequel ce dernier a fait la publicité de cette visite controversée.

Walter J. Lindner

@AmbLindnerIndia

Visit of Headquarters of RSS (Rashtriya Swayamsevak Sangh) in Nagpur and long meeting with its Sarsanghchalak (Chief) Dr Mohan Bhagwat. Founded 1925, it is world’s largest voluntary organization – though not uncontroversialy perceived throughout its history…

Voir l'image sur TwitterVoir l'image sur TwitterVoir l'image sur TwitterVoir l'image sur Twitter

Pieter Friedrich@FriedrichPieter

This is a horrible choice by Amb. Walter Lindner. Is he totally ignorant of the strong ideological/institutional inspiration RSS took from Nazi Germany (& Mussolini’s Italy)? Doesn’t he know that Golwalkar, pictured behind him, praised Nazi racial policy?https://twitter.com/FriedrichPieter/status/1151829945934667776 

Pieter Friedrich@FriedrichPieter

Yesterday, @AmbLindnerIndia, Germany’s Ambassador to India, visited HQ of RSS – a paramilitary directly inspired by European fascist movements (Hitler’s & Mussolini’s) both ideologically & institutionally. He is posing w/pic of RSS leader Golwalkar. What did Golwalkar believe?

Voir l'image sur Twitter
85 personnes parlent à ce sujet

« Quel horrible choix de visite, s’insurge un internaute. L’ambassadeur ne sait pas que le RSS s’est inspirée de l’Allemagne nazie et de l’Italie de Mussolini? » « Combien de copies de Mein Kampf vous ont ils donné », lance un autre, ironique. Et un dernier, plus sérieux, de regretter que l’ambassadeur d’allemagne offre une telle « légitimité à cette organisation fasciste ».

Appel à la démission de Walter Lindner

L’ambassadeur allemand en Inde est arrivé en avril dernier et affirme qu’il tient à mieux connaître cette organisation controversée mais tellement influente dans la vie politique indienne actuelle. Mais que c’est en aucun cas une prise de position. Car il rend des visites similaires à des lieux musulmans ou chrétiens en inde, dit il. La question est toutefois: devait il en faire une opération de communication et offrir au RSS cette légitimité internationale qu’elle cherche tant ? Pour l’instant, une pétition demandant la démission de l’ambassadeur a été lancée en ligne et a recu près de 3 000 signatures.

(Visited 14 times, 1 visits today)

You might be interested in

LEAVE YOUR COMMENT

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *