Mercato : Leroy Sané (Manchester City), pour tout l’or du Bayern

Mercato : Leroy Sané (Manchester City), pour tout l’or du Bayern

Après trois ans passés à Manchester City, l’international allemand devrait rejoindre Munich contre 110 M€, le plus gros transfert de l’histoire de la Bundesliga.

Le feuilleton de l’été va prendre fin outre-Rhin : après des semaines interminables entre rumeurs, démentis et révélations, Leroy Sané s’apprête à rejoindre le Bayern pour cinq ans. À vingt-quatre ans, l’international allemand va devenir le joueur le mieux payé de l’histoire de la Bundesliga avec un salaire annuel brut de 18 M€, et détrôner son coéquipier Robert Lewandowski (16M€). Le montant du transfert est estimé aux alentours de 110 M€. C’est la première fois qu’un transfert atteint une telle somme en Allemagne. Le record était détenu depuis trois mois par Lucas Hernandez, qui avait rejoint le Bayern pour 80 M€ en provenance de l’Atletico.

Lié à Manchester City jusqu’en juin 2021, Sané a longtemps pesé le pour et le contre. Il a exigé qu’on lui laisse le temps de la réflexion pendant ses quatre semaines de vacances à Los Angeles et à Hawaï. Un délai qu’il a prolongé en différant une nouvelle fois sa réponse après la tournée du champion d’Angleterre en Asie, avant de finalement donner son aval au plus titré des clubs allemands, alors que les deux clubs avaient trouvé un accord depuis plusieurs semaines. Cette hésitation peut s’expliquer par le fait que sa compagne souhaitait plutôt demeurer à Manchester. Mais les responsables munichois ont su convaincre Sané, souvent remplaçant la saison passée chez les Citizens.

230 M€ dépensés… et ce n’est pas fini !

En Bavière, Sané aura la certitude d’être un titulaire indiscutable, ce qui constitue un argument de poids à dix mois de l’Euro, où il compte bien faire partie des cadres au sein de la Nationalmannschaft. Au Bayern, il va hériter du numéro 10 qu’a porté Arjen Robben pendant dix saisons. Le coach Niko Kovac prévoit de l’installer au poste d’ailier gauche pour en faire le digne successeur de Franck Ribéry, ce qui signifie que Kingsley Coman glissera sur le flanc droit. Sané ne sentait plus pareille attente à City. À Manchester, il s’est fait dépasser par Raheem Sterling, Pep Guardiola lui reprochant son manque d’assiduité et de discipline dans le repli défensif, mais également son manque d’entrain à l’entraînement.

Cette attitude avait également conduit Joachim Löw à se passer de ses services pour le Mondial russe. A Munich, Sané aura l’occasion de démontrer son talent chaque semaine. En fait, seul le physique peut encore contrecarrer cette arrivée, puisque, dimanche, il est sorti prématurément du Community Shield. La gravité de sa blessure au genou déterminera son avenir munichois. Sous réserve d’une visite médicale concluante, ce transfert à rebondissements devrait être rendu officiel dans la semaine. L’arrivée de Sané met aussi fin aux espoirs de Timo Werner (RB Leipzig) de s’engager au Bayern dès cet été. Si, à cette transaction, l’on rajoute les venues de Benjamin Pavard (35M€), Jan Fiete Arp (2,5M€) et Lucas Hernandez, les responsables bavarois ont déjà dépensé près de 230 M€, mais n’en ont pas pour autant fini leurs emplettes. Ils restent à la recherche d’un milieu défensif axial et d’un ailier supplémentaire.

(Visited 13 times, 1 visits today)

You might be interested in

LEAVE YOUR COMMENT

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *